17/02/2017

Tutoriel : Photographier la lumière cendrée et le croissant de Lune


Cette photo montre un croissant de Lune (partie lumineuse). L'autre partie dans l'ombre est visible grâce à la lumière cendrée, un phénomène entièrement naturel. Il est donc possible d'observer le disque lunaire complet à l’œil nu mais il est d'autant plus spectaculaire en procédant à une photographie longue pose
Je vous explique toute dans cet article ! 

★Qu'est-ce que la lumière cendrée ? ★


Entre la nouvelle lune et le premier quartier (ou entre le dernier quartier et la nouvelle lune), il est possible d'apercevoir l'intégralité du disque lunaire alors même qu'une seule portion de la lune ne soit éclairée. C'est l'effet que produit la lumière cendrée.

Cette partie visible mais située dans l'ombre de la Lune est en réalité le reflet du Soleil sur la Terre. En effet, la Terre est cratérisée par un taux de réflexion de la lumière assez élevé permettant ainsi de projeter la lumière solaire vers l'espace, et en particulier vers la Lune. On peut remercier la présence dominante des océans qui favorise ce phénomène de réflexion.

Ce n'est pas pour rien que ce phénomène s'appelle "Earthshine" en anglais (littéralement le "clair de terre" ).

★ Méthode utilisée pour cette photo : le HDR ★

Bien sûr, pour photographier un croissant de lune, on utilise des temps de pose assez courts car la quantité de lumière est suffisante. En revanche pour mettre en évidence la partie dans l'ombre, il faut avoir recours à une exposition un peu plus longue.
Néanmoins, on se doute bien que dans un cas (courte pose), on aura un joli croissant de lune sans avoir le disque complet de la lune, et dans l'autre cas (longue pose), la partie dans l'ombre sera visible au détriment d'un croissant totalement cramé par la lumière.

Alors, comment obtenir les deux parties de la lune avec une exposition similaire ? 
Réponse : la méthode HDR

Cette méthode est très simple, et consiste à prendre (au moins) deux photos consécutives d'expositions différentes et de les empiler avec un logiciel HDR.

La prise de vue


  • Une première photo avec les réglages de base pour photographier le croissant de Lune (partie éclairée)
Télescope F/4 de 800 mm de focale, 1/250 secs, ISO 400
  • Une seconde photo identique mais en allongeant le temps de pose et/ou la sensibilité ISO pour photographier la partie non éclairée de la Lune

Télescope F/4 de 800 mm de focale, 0.8 secs, ISO 400

    Note : Bien entendu, le temps de pose maximal dépendra de la focale de votre téléobjectif ou télescope et aussi de votre suivi (si vous utilisez une monture astronomique motorisée, le temps de pose maximal peut atteindre plusieurs secondes)


    Le traitement

    Il vous suffit simplement d'obtenir un logiciel HDR (exemple : HDR effect pro 2 de Google Nik Collection...) et de l’exécuter en y téléchargeant vos deux images.
    Il vous faudra jouer avec les courbes de lumière pour bien équilibrer le résultat final afin que la partie éclairée ne soit pas surexposée ou que la partie dans l'ombre ne soit pas sous-exposée...

    Et voilà, le tour est joué !

    Astuce : ma photo n'est pas un bon modèle puisque la jonction entre les deux parties de la Lune est perfectible.
    Pour un meilleur résultat il serait idéal de capturer plusieurs images avec des compensations d'expositions différentes (+ 2EV par exemple) comme de vrais HDR.

    A vos appareils photos et bon ciel !

    4 commentaires:

    1. cE N4EST PAS VRAIS TU AS DES VISION OU ALORS VISIONNE

      RépondreSupprimer
    2. Bonjour la lune nous parle et nous suis .Si vous décidé en même temps que la lune de lui parler.Je ne suis pas sur qu'elle vous répondra.Mais QUAND JE ME PROMÈNE ET QU' ELLE à RENDEZ VOUS AVEC LE SOLEIL Je m'aperçois qu'elle me suis. pas vous?

      RépondreSupprimer
    3. Bonjour Guillaume,
      Merci pour cet article intéressant. Le correcteur orthographique a du faire des siennes car il a changé "caractérisée" en "cratérisée"
      Bonne journée ��

      RépondreSupprimer

    Des avis ? Une question à me poser ? N'hésitez pas.